ARP portrait

A.R.P. (Atelier de Recherches Plastiques)

1954 - 1957

L’Atelier de recherches plastiques – A.R.P. – est l’association de trois designers : Pierre Guariche (1926-1995), Joseph-André Motte (1925 -2013) et Michel Mortier (1925-2015).

Les trois hommes se rencontrent lors de leur passage au sein de l’agence A.R.H.E.C. de Marcel Gascoin, à la fois lieu de rencontre mais avant tout lieu de formation des premiers designers français.

Si Pierre Guariche quitte l’agence en 1952 pour ouvrir son propre bureau d’études, Michel Mortier et Joseph-André Motte continuent à exercer à l’agence et avec l’appui de Marcel Gascoin ils décident de collaborer ensemble. Les deux amis partagent alors un stand au Salon des Arts Ménagers en février 1954 chacun y présentant ses propres créations. L’événement est un succès, et Pierre Guariche ne s’y trompe pas en leur proposant dans la foulée de s’associer sous la forme d’un groupe de réflexion.

Le principe de signature collective vient de naître. Cet atelier aura pour mission de proposer aux différents fabricants et éditeurs français des meubles de série et luminaires innovants. Cette expérience jette les bases de la modernité française des années 50. Les statuts sont déposés en octobre 1954 et le trio s’installe rapidement dans le quartier du Faubourg Saint-Antoine préparant déjà leur participation au concours du Centre Technique du Bois l’année suivante organisé au Salon des arts ménagers en 1955. Lauréats du concours, ils gagnent le premier prix pour la salle de séjour et la chambre d’enfants, et le second pour celle des parents.

Leur collaboration remporte un franc succès et l’année 1955 est considérée à bien des égards comme l’année « A.R.P.». Leur présence sur les salons spécialisés leur assure une bonne visibilité, et leur permet de collaborer avec les fabricants les plus pointus dans le domaine. 

Le trio se charge également de l’aménagement de quelques intérieurs, notamment les bureaux d’EDF à Compiègne en 1955, et l’agencement intérieur de l’appartement de Hugues Steiner à Neuilly.

Au-delà de ces projets d’aménagement, c’est bien dans le domaine du mobilier en série qu’ils vont déployer toute leur énergie en faisant appel aux meilleurs prestataires techniques, Airborne et Steiner pour les sièges, Minvielle et Cabanne pour le mobilier, Disderot pour les luminaires. 

Pour Minvielle, le trio crée un mobilier modulaire multifonction qui connut un succès commercial considérable, ces éléments Minvielle marque la commercialisation du meuble en kit. Pour Steiner, ils imaginent la gamme de sièges « 640 ». Conçue à partir d’une structure unique, ils proposent différentes variations d’accoudoirs et de piétements. Pour Disderot, ils exploitent notamment le rotaflex, nouveau matériau plastique qui apparaît sur le marché  et dessinent la très géométrique lampe E16 où une sphère en rotaflex s’insère dans une cage de forme carrée en métal laqué.

A la suite du succès rencontré par ce groupe de réflexion, chacun sollicité par des projets personnels, ils décident de se séparer au début de l’année 1957. Joseph-André Motte est appelé par son ami Henri Vicariot pour la seconde campagne de l’aménagement de l’aéroport d’Orly. Michel Mortier inaugurant sa propre structure, quant à Pierre Guariche, il est appelé sur des projets d’aménagement intérieur à Firminy. 

Bien que de courte durée, l’ARP inaugure un nouveau type de collaboration sous la forme d’un groupe de travail à la vision et l’esthétique commune dans la défense d’un mobilier contemporain démocratique, épuré et fonctionnel, adapté au nouveau mode de vie d’après-guerre. 

Chronologie

1954 /
Stand commun de Joseph-André Motte et Michel Mortier au Salon des arts ménagers / section Foyer d’aujourd’hui
Création par Pierre Guariche, Joseph-André Motte et Michel Mortier de l’A.R.P. (Association de recherches plastiques)
Installation du bureau d’études dans le faubourg Saint-Antoine
Edition de modèles de série (Aiborne, Disderot, Minvielle et Steiner)
Xe Triennale de Milan / Médaille d’or
Aménagement des bureaux EDF à Compiègne

1955 /
Salon des arts méngers / section Foyer d’aujourd’hui
Réalisation de la Maison Electrique / SAM
Concours Centre Technique du Bois/ 1er et 2nd Prix

1956 /
Aménagement de l’appartement de Mme et M. Steiner / coll. Henri Lancel
Salon des arts ménagers / section Foyer d’aujourd’hui
Triennale d’art français / Paris

1957 /
Salon des arts ménagers / section Foyer d’aujourd’hui
XIe Triennale de Milan / Médaille d’argent
Fin de l’association, Pierre Guariche est nommé directeur artistique de Meurop (Belgique), Joseph-André Motte se concentre sur son chantier de l’aérogare d’Orly en collaboration avec Henri Vicariot et Michel Mortier ouvre son agence d’architecture d’intérieure et devient directeur artistique de la Maison Française 55 / Bvd Haussmann.
ARP portrait
ARP 1957 archives
ARP Maison individelle dans la Marne circa 1955
ARP portrait
ARP MINVIELLE bureau avec retour
ARP portrait les Fères Jacques