Alain RICHARD portrait

Alain Richard

1926 - 2017

Breton d’origine, Alain Richard souhaite intégrer l’école navale de Brest afin de poursuivre une carrière au sein du corps de la Marine National. Il doit cependant y renoncer pour cause de santé fragile. Son professeur de dessin au lycée remarque sa technique et lui suggère de préparer le concours d’entrée à l’école nationale des arts décoratifs. En 1949, sorti major de sa promotion de la section architecture intérieure, il reçut les enseignements de René Gabriel, grande figure de l’esthétique de la Reconstruction. Il intègre aussitôt en tant que collaborateur l’atelier de René Gabriel et participe à la réalisation de projets d’appartements, de magasins et d’installations hôtelières et conçoit les premiers meubles de qualité destinés à l’édition. Gabriel meurt subitement en 1950 et Alain Richard se retrouve  comme « orphelin ». Il effectue alors plusieurs stages chez des architectes notamment chez  Henri Salomonson- l’un des jeunes collaborateurs de Le Corbusier- au Pays-Bas grâce à l’obtention d’une bourse. Après un passage éclair au bureau d’études de Marcel Gascoin, il décide de fonder en 1952 sa propre agence avec sa femme Jacqueline Iribe, talentueuse créatrice de textiles d’ameublement dont le goût contemporain l’amènera à travailler pour la firme américaine Knoll International.

Dès son ouverture, il conçoit pour la Cité universitaire de Paris respectivement les chambres étudiants et les aménagements intérieurs pour la maison de la Tunisie et les chambres étudiants pour celle du Maroc. Durant le chantier, il rencontre Robert Vecchione directeur de Meubles TV, jeune éditeur de meubles contemporain situé dans le quartier du faubourg Saint Antoine et deviendra l’un des créateurs vedettes avec André Monpoix. Meubles TV éditera ses créations jusqu’en 1968, il prendra en outre la direction du bureau d’études du département « bureau » de l’éditeur  de 1959 à 1964. Alain Richard intègre le Groupe 4 créé par l’éditeur Charron avec trois autres confrères Joseph-André Motte, René-Jean Caillette et Geneviève Dangles. L’enseigne situé au 58, rue Notre-Dame de la Lorette à Paris, présente des meubles qui répondent à la demande faite par Georges Charron de renouveler les arts décoratifs en créant une large gamme de mobilier au style contemporain. Alain Richard dessine notamment le bahut GR.1 en frêne et acajou qui sera exposé à la Xe Triennale de Milan en 1954.

Alain Richard participe également au Salon des Artistes Décorateurs et au Salon des Arts Ménagers à de nombreuses reprises. Citons le SAD 1956 où il s’associe à l’architecte Ionel Schein pour équiper et aménager l’intérieur de la maison expérimentale tout en plastique. En 1958, il réalise la chambre des parents au sein de la « maison du médecin » dirigé par Renou et Genisset pour le pavillon français de l’exposition universelle de Bruxelles, pour laquelle il reçoit le grand prix. Alain Richard collabore avec d’autres éditeurs comme Disderot pour lequel il signera une gamme de luminaires innovants et reçoit le prix René Gabriel en 1964. A partir du milieu des années 60, l’agence Alain Richard s’oriente vers des commandes d’industriels et institutionnelles. Il met au point le programme de bureau AR pour le compte de l’ARC- Atelier de Recherche et de Création- du Mobilier National créé par son directeur de l’époque Jean Coural. En 1968, l’agence évolue et connait la création de deux départements : Esthétique Industrielle et Graphisme et Conditionnement ; elle emploiera jusqu’à 40 collaborateurs.

Les années 70 sont les années des grands chantiers ; l’aménagement intérieur complet de la préfecture des Hauts de Seine à Nanterre marque sa seconde collaboration avec l’architecte André Wogenscky- après la maison de la culture de Grenoble en 1966- qui signe le bâtiment de 113 mètres de hauteur et composé de 25 étages. Mais le projet le plus complet reste la réalisation des stations de RER Nanterre Préfecture et Auber. Sa collaboration avec la RATP se poursuit puisque l’agence définit également la signalisation piéton et des pictogrammes pour l’ensemble du réseau RER. Ces mêmes pictogrammes seront retenus par la RATP pour des réalisations au Chili.

Il devient, par ailleurs, chargé de mission auprès de la Direction des musées de France et réalisera l’aménagement d’une vingtaine de musées en France comme le musée d’Art et d’Histoire de Saint Denis qui reçoit le prix européen du plus beau musée de l’année et conduira aussi la première rénovation des salles Etrusques et Gréco-romaines du Louvre. A la suite de son activité, il enseignera à l’ENSAD et à l’ESAG Penninghen où il sera à la tête de la section Architecture Intérieure et chargé de l’organisation des programmes. Alain Richard écrira également de nombreux textes et articles dans des revues françaises telles que Œil, Architecture d’Aujourd’hui ou la Maison Française mais aussi étrangères.

 

Chronologie

1926 / Naissance à Plouha dans les Côtes d'Armor
1946-1949 / Ecole Nationale des Arts Décoratifs/Major de Promotion
1949-1950 / Agence René Gabriel
1951 / ARHEC/Marcel Gascoin
Premier salon des Arts Ménagers
1952 / Ouverture de son agence
Cité universitaire / Maison de la Tunisie
1953 / Société d'Encouragement à l'Art et Industrie/Médaille d'argent
Cité universitaire / Maison du Maroc
1954 / Triennale de Milan/ Chaise 159/Edition Meubles TV/Grand Prix
1956 / Maison expérimentale en Plastique/Charbonnages de France
1958 / Grand Prix / Exposition Universelle de Bruxelles
1960 / XIIe Triennale de Milan/Enfilade 802/Edition Meubles TV
Deutsche Handwersmesse/Munich/Médaille d'or
1961 / Société d'Encouragement à l'Art et Industrie/Médaille d'or
1964 / Prix René Gabriel
Enseigne à l'ENSAD et ESAG Pennighen
1966 / Maison de la Culture/Grenoble/Mobilier National/Coll. A. Monpoix
1967 / Préfecture des Hauts de Seine/Nanterre
1968 / Etude matériel hôpitaux/Flers/Mobilier National
1969 / Prix Beauté Industrie décerné par l'Institut d'Esthétique Industrielle
Société d'Encouragement à l'Art et Industrie/Médaille d'honneur
RATP/Station RER/Auber
Caisse de Crédit Agricole Mutuel/ Siège Ile de France
1970 / RATP/Station RER/Nanterre Préfecture
1971 / Tribunal de Grande Instance/Nanterre
1972 / Gamme mobilier/Edition TFM
1979 / Ambassade de France/Moscou
Grande médaille d'argent de l'Académie d'Architecture
1994 / Consultant Conseil de l'Université du Japon
2017 / Décès d'Alain Richard
Alain RICHARD portrait
Archives Alain Richard
RICHARD publicité Meubles TV
catalogue meuble TV Alain Richard